Reproduction

 

Le cycle de reproduction

Le lapin a l'avantage de se reprodure rapidement. Une lapine peut avoir jusqu'à huit portées par année. La mise à la reproduction des lapines a lieu 10 jours après la naissance de la portée précédente. L'insémination artificielle est largement répandue en Europe, mais elle n’est qu’à ses premiers balbutiements au Québec. La gestation est de 31 jours (28 à 35 jours) et une portée peut compter en moyenne 8 à 12 lapereaux. 

La saillie

Nous reconnaissons une lapine en chaleur lorsque qu’elle a la vulve rose foncé à rouge, cette dernière plie les pattes postérieures lorsqu’on la place avec le mâle. Chez la lapine, l’ovulation se produit juste si elle se fait saillir par le mâle. Le jeune mâle doit avoir 6 mois pour une première expérience. En ce qui concerne la lapine, elle peut être saillie dès l'âge de 4 mois. La femelle est amenée dans la cage du mâle. L’éleveur doit surveiller le bon déroulement des opérations afin d’être en mesure de retirer la femelle au moindre affrontement ou si elle refuse le chevauchement. Un mâle ne doit pas être utilisé plus de trois à quatre fois par semaine et pas plus de deux à trois fois par jour. L’activité sera aussi réduite à la fin de l'été.

La gestation

Après la saillie, la gestation chez la lapine est d’une durée de 31 jours. Durant cette période, la lapine nécessite une attention particulière ainsi que divers soins. La gestation est déterminée par la palpation de la mère 12 à 14 jours après la saillie.

La préparation de la mise bas

Quelques jours avant la date de mise bas (3 ou 4 jours), un nid tapissé de paille ou de copeaux doit être prévu à l'intérieur duquel la lapine va mettre bas. Les jours précédents la mise bas, la femelle s'active dans le nid. Elle arrange la paille avec agitation et elle s'épile le ventre. Avec son poil arraché, elle fera le nid. La mise bas se fait sans intervention de l'éleveur. Le lendemain, il est important de vérifier que tous les lapereaux dans le nid sont vivants et bien couverts par les poils, car le froid est une des causes principales de mortalité.