Élevage

<p style="text-align: justify"> La <strong>cuniculture</strong> désigne l'élevage commercial du lapin. On élève le lapin principalement pour sa viande et, dans certains cas, pour la production de fourrure (lapins angoras). La cuniculture est très ancienne. Au Moyen Âge, des moines la pratiquaient déjà dans des enclos appelés garennes. Dans les clapiers de l’époque, les lapins étaient nourris avec les déchets végétaux disponibles. Depuis une trentaine d'années, nous assistons à un élevage plus industriel de la production de lapins.</p> <p style="text-align: justify"> Les lapins sont élevés dans des <strong>clapiers</strong>. Ils sont nourri de moulée qui contient tous les ingrédients végétaux nécessaires à une excellente alimentation.</p> <div style="text-align: justify"> <span style="font-size: 14px"><strong>La génétique</strong></span><br /> <br /> L’élevage de lapins de race pure est très peu pratiqué en production commerciale. Au Québec, les producteurs de lapins utilisent presqu’exclusivement des lapins hybrides mâles et femelles comme reproducteurs (par croisement de races). Les races impliquées dans les différents plans d’hybridation sont le Néo-Zélandais, le Californien, le Chinchilla et le Géant des Flandres blanc.</div> <div>  </div> <p> <img src="http://lapinduquebec.qc.ca/files/Images/condityion_elevage/champs7.jpg" style="width: 656px; height: 221px" /></p>