Portrait statistique

<ul class="list-blue"> <li style="text-align: justify"> La production canadienne de lapins s’effectue principalement au Québec et en Ontario.</li> <li style="text-align: justify"> Actuellement, environ 30 fermes spécialisées font de l’élevage cunicole au Québec.</li> <li style="text-align: justify"> La cuniculture au Québec apporte à l’économie québécoise des retombées de plus de 2 millions de dollars.</li> <li style="text-align: justify"> Il se consomme plus de 250 000 lapins par année au Québec (près de 5 000 par semaine) et les gens soucieux de varier leur alimentation en achète de plus en plus.</li> <li style="text-align: justify"> Plusieurs personnes opèrent des fermettes et font de la vente de lapins à la ferme.</li> <li style="text-align: justify"> Les lapins du Québec sont abattus dans des abattoirs inspectés par les instances fédérales et provinciales.</li> <li style="text-align: justify"> Une mise en marché collective garantit la disponibilité des lapins et un prix équitable pour les éleveurs de lapins du Québec.</li> <li style="text-align: justify"> Les lapins sont nourris avec un aliment 100 % végétal et élevés dans des bâtiments spécialement aménagés avec un haut niveau de salubrité.</li> <li style="text-align: justify"> Les européens sont de grands consommateurs de viande de lapin. Les Italiens en mangent 5 kg (11 lbs) par habitant par année.</li> <li style="text-align: justify"> Au Québec, la consommation se chiffre à 70 g par habitant par année.</li> <li style="text-align: justify"> 83 % des consommateurs consultés lors d’une enquête connaissaient peu ou pas du tout la viande de lapin du Québec.</li> </ul> <p>  </p> <p> Source: <a href="http://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/publications/Monographie_cunicole_br.pdf">Monographie de l'industrie cunicole</a></p> <p>  </p> <p> <img alt="" src="http://lapinduquebec.qc.ca/files/Images/industrie_cunicole/repartition_geographique.png" style="width: 420px; height: 529px" /></p>